Au service de l’éducation trinitaire…

Après trois années au service de la mission éducative trinitaire, Bruno Tessier prend sa retraite. Il a été délégué de tutelle de 2019 à 2022.

Remarque : l’ensemble de cet interview sera édité dans le prochain Trait d’Union

 

BM : Cher Bruno, après ces 3 années passées dans notre réseau, quel enjeu percevez-vous pour nos établissements ?

Bruno : Pour les congrégations religieuses encore présentes dans les établissements, l’enjeu des deux prochaines décennies sera celui du maintien ou pas d’une présence dans le monde scolaire…

BM : Sr Myriam, Supérieure de la Congrégation, vous a appelé en 2019 pour un mandat de trois ans de délégué de tutelle. Quel était alors l’objectif ?

Bruno : Il m’était demandé à la fois de la seconder pour exercer la tutelle et de préparer l’avenir au sein de la congrégation. C’est avec enthousiasme que je me suis engagé dans cette nouvelle mission. J’ai appris à découvrir les différents aspects du charisme trinitaire et pu admirer l’engagement de nombreuses sœurs, leur joie exprimée à chaque occasion, leur sens du service, leur humilité et la présence quotidienne de la prière…

BM : Concrètement, quelle a été votre mission ?

 

Bruno : Nous avons avancé simultanément dans plusieurs directions :

  • Accompagner les établissements scolaires en constituant des binômes religieuses/laïcs au sein du conseil de tutelle
  • Agir sur la formation des membres du conseil de tutelle et des jeunes sœurs
  • Créer une Association : l’ATJA (Association Trinitaire Jeanne Adrian) support administratif et financier
  • Faire évoluer la pédagogie de la transmission du charisme

BM : Avez-vous pu définir une vision plus large ?

Bruno : De mon point de vue une des raisons d’être de la tutelle trinitaire se situe dans le « prendre soin » que j’entends dans le sens de prendre soin les uns des autres.

BM : Et voyez-vous un défi à relever pour préparer demain ?

 Bruno : … Dans notre monde où les repères permettant aux jeunes de se construire sont nombreux mais souvent diffus et incertains, il y a un vrai défi à relever dans une pastorale trinitaire bien réelle qui demande à être précisée pour la rendre plus visible à tous.

BM : Merci Bruno… de la part de tous les trinitaires de France !

Partager l'article :

Facebook