Vie de la congrégation des soeurs de la Sainte Trinité

15/06/2019

Sr Simone JOURNET, entrée dans la Maison du Père

Sœur Simone JOURNET

Vient d’entrer dans la joie de Dieu Trinité

le 14 juin 2019 à Annonay.

Née le 26 octobre 1919 à Vezelles – Limandre Haute Loire,

Baptisée le 2 novembre 1919 sous le nom de Simone-Irène,

Elle a fait profession le 6 août 1942 à Valence.

Les grandes qualités de Sr Simone avaient amené ses supérieures à lui confier la responsabilité de la salle d’opération à Oran,  à Genève et à Valence : ce dont elle s’était acquittée avec compétence et dévouement, même si cette tâche exigeante était quelquefois très stressante. Heureusement, d’autres missions où elle se donnait aussi totalement, lui ouvraient de nouveaux horizons : l’hôpital Beauséjour, une annexe de l’Hôpital Cantonal de Genève, la messe du dimanche matin où elle accompagnait  malades et infirmes. Et tout naturellement, avec une joie immense, elle accompagnait aussi tous les ans le pèlerinage des malades à Lourdes ! Il ne faut pas oublier la maison de Corsier, au bord du lac Léman,  qui accueillait les sœurs pour les vacances. Sr Simone aura vécu à Genève une belle partie de sa vie dont Dieu seul connait toute la richesse. Elle est arrivée en 1982 à Annonay, dit “Varagne” à l’époque, pour servir les personnes âgées, avant sa retraite. Elle aimait la lecture et s’intéressait beaucoup à toutes les personnes qu’elle avait soignées les premières années à la maison de retraite. Elle profitait de la nature par de belles promenades, suivant ses possibilités, et revenait toujours avec des fleurs qui ornaient sa chambre. Elle aimait aussi ramasser les champignons. Elle était très fière de son service en Suisse en salle d’opération et elle en  parlait souvent. Elle était toujours impeccable dans sa tenue. Néanmoins, elle n’a pas été épargnée par les souffrances physiques et spirituelles déplorant entre autres son manque de temps pour la prière lorsqu’elle était en activité et “maintenant que j’ai du temps, je ne sais plus prier”, disait-elle. Elle avait du caractère et nous le montrait mais savait aussi demander pardon. Sr Simone est partie chez le Père la veille de la fête de la Trinité. Elle va fêter au ciel la Sainte Trinité dans la louange.

Dans la splendeur de son Amour, maintenant elle repose en paix.

Nous prions pour elle et nous nous unissons à la communauté d’Annonay.