Vie de la congrégation des soeurs de la Sainte Trinité

02/09/2019

Soeur Marie Bruno THIEVENAZ, entrée dans la Maison du Père

Sœur Marie Bruno THIEVENAZ

 

Est entrée dans la joie de Dieu Trinité le 30 août  2019 à Pont de Beauvoisin.

Née le 18 mai 1923 aux Echelles en Savoie.

Elle a fait profession le 4 septembre 1941 à Pont de Beauvoisin.

Notre Sœur Marie Bruno est née dans une famille de neuf enfants. De sa famille, elle a gardé le souvenir d’une famille unie, où l’on s’aimait beaucoup. Même si la différence des caractères, amenait souvent de petites discussions entre frères et sœurs, étant l’aînée des filles elle se sentait forte de son autorité et de sa ténacité. Mais les petits heurts étaient bien vite dissipés. Puis ce fut le drame ! A l’âge de 6 ans voici qu’elle  perd sa chère Maman ! Ceci amena bien des changements dans sa vie et fit de son enfance, une enfance ballotée. Cependant, elle doit à sa maman, son esprit de prière ! Ensuite c’est avec ses grands parents qu’elle apprend à aimer le chapelet, chapelet qui était à l’honneur dans sa famille et dans la paroisse. Le catéchisme fait par un prêtre très priant l’a profondément touchée, puis à  l’âge de9 ans elle prépare sa première Communion et sa Communion solennelle à 12 ans. Elle a senti l’appel à la vie religieuse lors de sa Communion solennelle et elle est rentrée au juvénat sans plus attendre, et ensuite au noviciat à l’âge de 18 ans. Des Sœurs du Rosaire se dévouaient dans sa paroisse, elle les admirait  et elle n’a pas cherché une autre Congrégation. Elle aimait se rappeler son noviciat, et elle considérait les épreuves inévitables, comme permises par Dieu pour mûrir sur ce chemin qui menait à Lui ! Elle a beaucoup de reconnaissance pour les personnes, puis pour les Sœurs, qui l’ont soutenue sur ce chemin ! Elle a vécu à Renage, à la Compôte dans les Bauges, à Châbons, en y faisant la cuisine, la garderie d’enfants, le catéchisme, le patronage, l’entretien de la sacristie…. Travaux humbles mais précieux aux yeux de Dieu.

Et ces dernières années, vécues à l’Infirmerie de la Maison Mère, Pont de Beauvoisin, l’ont préparée à la rencontre avec le Seigneur qu’elle a suivi sur la route du ciel. Nous prions pour elle afin qu’elle vive dans la Paix et la Béatitude, mais nous vous demandons de prier pour notre chère Sr Marie Bruno, avant de la rejoindre un jour, le jour fixé par le Seigneur lui-même.