Prier, c’est libérer …

30/09/2020

Réflexion pour le dimanche 4 octobre 2020

27ème dimanche du temps ordinaire

Evangile de Jésus-Christ selon Saint Matthieu 21 (33-43)

Ce dimanche encore, il est question de la vigne. Un maître de domaine veut ramasser sa récolte, il envoie des serviteurs pour se faire donner le produit de la vigne. Mais ceux-ci tombèrent entre les mains des vignerons homicides, ces derniers les rouèrent de coups. C’est l’image des prophètes qui ont été envoyés mais n’ont pas été reconnus. Le maître du domaine recommença mais le sort fut le même. Il envoya alors son fils bien-aimé. Mais on tua le fils. Ce dernier est l’image de Jésus qui sera envoyé par le Père, mais que les scribes et les pharisiens mettront à mort. Ce dimanche encore nous contemplons Jésus qui n’a pas peur de discuter avec les prêtres et les Anciens du peuple. Mais plus Jésus parle, plus l’hostilité augmente chez ses adversaires. Demandons donc au Seigneur d’avoir un cœur qui écoute et se laisse toucher par sa Parole.