Prier, c’est libérer …

26/09/2018

Réflexion pour le dimanche 30 Septembre

26ème dimanche du temps ordinaire

Evangile de Jésus-Christ selon Saint Marc (9,38-43, 45, 47-48)

Comment peut-on faire du mal si l’on évoque le nom de Jésus ? La question paraît banale, mais il n’en est rien. Aimer Jésus, parler de Jésus , tout faire pour Lui, c’est bien la plus belle et noble chose qui soit. Les disciples ne comprennent pas qu’un homme fasse des miracles en expulsant des démons. Mais Jésus remet les choses en place. Nous avons à veiller aussi sur nos comportements afin de ne pas finir dans la géhenne de feu. Nous avons besoin de nous attacher fermement à Jésus pour Lui correspondre de plus en plus par tout notre être.