Prier, c’est libérer …

18/03/2020

Réflexion pour le dimanche 22 mars

4ème dimanche du temps de carême

Evangile de Jésus-Christ selon Saint Jean 9 (1-41)

Le long Evangile de ce dimanche met en scène Jésus et un aveugle. Jésus Lumière du monde, Lumière des nations va rendre la vue à cet homme indigent. Ce pauvre homme ne demande rien mais Jésus est saisi de compassion envers Lui. Il y a si longtemps qu’il est plongé dans les ténèbres…Il a besoin d’aide. Jésus fait un geste prophétique, il fait de la boue avec de la terre et de la salive et l’applique sur les yeux de l’homme. Ce dernier est invité à se laver à la piscine de Siloé. C’est ainsi qu’il va guérir de son mal et étonner alors tout son entourage, à commencer par ses parents et les pharisiens. Jésus opère discrètement, l’aveugle ne sait pas son nom. Ce dimanche admirons le Seigneur qui rend la vue aux aveugles, qui veut nous libérer de toutes nos ténèbres intérieures. Que le Seigneur soit donc béni de nous traiter avec tant d’égard.