Prier, c’est libérer …

14/10/2020

Réflexion pour le dimanche 18 octobre 2020

29ème dimanche du temps ordinaire

Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 22, 15-21

Les pharisiens sont de nouveau là, cette fois ils veulent tendre un piège à Jésus.

Sous couverts d’éloges de prime abord, ils viennent lui poser une question sur le paiement de l’impôt.

Jésus connaît leur perversité et ne se laisse pas confondre.

Il saisit une pièce à l’effigie de César l’Empereur et déclare: “rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu.”

En Jésus, il n’y a pas de mélange, tout est clair.

Demandons la grâce de l’Esprit Saint pour être toujours clairs et purs dans nos affaires comme dans notre vie de tous les jours.