Prier, c’est libérer …

01/04/2019

Réflexion pour le 7 avril 2019

5ème dimanche de carême

Evangile de Jésus-Christ selon Saint Jean 8 (1-11)

L’Evangile de la femme adultère nous est bien connu mais il révèle aussi la grande délicatesse de Jésus. La femme est condamnée par les autorités religieuses et est emmenée à Jésus. Jésus lui se baisse, comme pour ne pas voir le mal qu’on voudrait lui infliger: normalement elle devrait être lapidée. Jésus sort du piège tendu par les autorités de façon merveilleuse : “que celui qui n’a jamais péché , lui jette la pierre”. Le texte nous dit que les hommes s’en vont , parmi eux les plus vieux. Jésus se retrouve seul avec la femme. La sentence ne tombe pas, Jésus ne condamne pas la femme mais la relève dans sa dignité. “Va et ne pèche plus”. La joie retrouvée la femme est à nouveau libre de ne faire que le bien !