Prier, c’est libérer …

15/02/2014

Commentaire pour le 16 février

Le terme “loi” revient souvent dans ce passage d’Evangile,
articles, prescriptions à respecter, cadres essentiels dans la vie civile, familiale, sociétale.
Or Jésus semble mettre en avant une loi plus éminente :
celle du frère, de la relation avec lui et des attitudes qui en découlent :

“tout homme qui hait son frère en répondra au tribunal”
le frère est le lieu sacré de la présence divine, ainsi apparaissent les autres commandements comme découlant du principe essentiel :
“tu aimeras ton prochain comme toi même”
Demandons donc cette grâce de mettre toujours en avant la loi de la charité fraternelle.