Vie de la congrégation des soeurs de la Sainte Trinité

01/01/1970

La famine menace la Corée du Nord et le Soudan du Sud

La famine menace de nouveau la Corée du Nord. C’est la sécheresse la plus grave depuis un siècle que connait le pays qui est la cause de cette menace. C’est ce que rapportent les médias officiels nord-coréens. Les greniers à blé sont particulièrement touchés par le manque de pluie qui sévit depuis l’année dernière. Les rizières sont également victimes de l’absence de précipitation. Selon l’agence officielle KCNA, plus de 30% d’entre elles sont en train de s’assécher. Non seulement les récoltes de cette année sont menacées, mais les semences pour la récolte suivante également.

Le Programme alimentaire mondial (PAM) intervient déjà dans le pays où il possède un bureau. Il gère l’aide apportée à 1,8 millions de personnes, principalement de jeunes enfants, des femmes enceintes et des femmes allaitantes.

Face à cette situation désastreuse, le gouvernement nord-coréen en appelle à l’aide internationale, comme nous le confirme la porte-parole du PAM à Genève, Elisabeth Byrs, jointe par Xavier Sartre

Le Soudan du Sud inquiète également le Programme alimentaire mondial. Après dix-huit mois de guerre civile, le pays est dévasté. « Un enfant sur trois est sévèrement sous-alimenté et 250’00 enfants risquent de mourir de faim », affirme le Bureau des Affaires humanitaires de l’ONU qui lance un appel aux dons pour récolter 1,63 milliards de dollars afin de terminer l’année. Il rappelle que les deux-tiers des 12 millions d’habitants du pays ont besoin d’aide et que 4,6 millions d’entre eux risquent de manquer gravement de nourriture dans les semaines qui viennent.

La porte-parole du PAM à Genève, Elisabeth Byrs confirme que l’urgence est grande