Famille trinitaire

27/07/2021

Solidarité Internationale Trinitaire a reçu 20 % d’aide supplémentaire pour améliorer la vie des chrétiens persécutés dans le monde

Le nombre total de chrétiens persécutés dans le monde a atteint 340 millions de personnes. La liste publiée par Open Doors révèle des données effrayantes de cette année et c’est que le nombre de chrétiens tués pour leur foi est en hausse de 60% par rapport à l’année dernière. Selon eux, cela s’explique par l’augmentation des conflits armés au Nigeria et en Afrique subsaharienne.

Malgré cela, le pays le plus dur avec les chrétiens est la Corée du Nord. On estime qu’aujourd’hui entre 50 et 70 000 chrétiens sont en prison ou dans des camps de concentration à cause de leur foi.

Le second est l’Afghanistan,suivi de la Somalie, de la Libye et du Pakistan. C’est pourquoi Solidarité internationale trinitaire a misé sur l’aide aux pays africains, mais sans oublier les habitants du Proche-Orient qui continuent à reconstruire leur vie. De leurs maisons et de leurs écoles à accepter tout le cauchemar qu’ils ont dû vivre après la guerre de Daesh.

Selon les données de 2020, les Espagnols ont contribué 6 % de plus que l’année précédente malgré le Covid-19. En particulier, Solidarité internationale trinitaire a indiqué que le nombre de personnes ayant généreusement participé à la vie des chrétiens persécutés est également passée à 20%. Le Père Antonio Aurelio Fernández,directeur du SIT, a tenu à souligner la « gentillesse et la générosité de la communauté chrétienne présente en Espagne à travers toute la famille trinitaire. Le travail de tous les responsables du SIT sert à ce que les chrétiens persécutés perçoivent qu’ils ne sont pas seuls. Notre charisme n’a de réponse que dans la foi des persécutés. »

Ce pourcentage se traduit par de nombreuses personnes qui parient sur les projets que le SIT a maintenus et continue de réaliser dans des pays comme l’Irak, le Nigeria, la Chine ou l’Inde. Beaucoup de personnes qui ont collaboré ont compris le besoin des chrétiens persécutés aggravé par la pandémie mondiale du Covid-19, qui s’est abattue sur ces personnes.

Les pays qui ont reçu le plus d’aide du SIT ont été, par ordre d’importance économique, la Syrie, l’Inde, l’Irak, le Nigeria et la Chine, axés sur l’urgence des besoins de base,la réhabilitation de logements détruits par la guerre, la garde et la formation des enfants, les soins de santé, l’aide au sacrement, les soins aux personnes en fuite ou l’aide aux personnes âgées ont été, entre autres, les projets réalisés. Ceux-ci se concentraient sur des situations d’urgence qui ont généralement eu un impact marqué sur les femmes, les enfants et les personnes âgées.

En revanche, les projets de réhabilitation de maisons servent à introduire une demande de travail pour les parents qui, en raison de la situation de conflit de guerre, est inexistante. Ainsi, les chefs de famille peuvent également apporter au cœur de la maison, par leur propre travail, un soutien économique afin qu’ils n’aient pas besoin de rester seuls avec des aides et des dons.

En définitive, Solidarité internationale trinitaire offre une aide directe aux personnes persécutées. Une aide qui ne se déplace pas avec des intermédiaires, mais toutes les collaborations vont aux destinataires souhaités par les donateurs. Cette fiabilité fait que de nombreuses personnes qui collaborent avec le SIT ressentent la tranquillité d’esprit de projets réalisés et la certitude que leur collaboration atteint les personnes persécutées.