Famille trinitaire

27/03/2021

Retour à Dieu de notre frère et père Nicolas

C’est avec tristesse que vous annonçons le décès du P. Nicolas Vandenbossche.
Il était passé dans plusieurs de nos établissements scolaires pour s’adresser aux jeunes.
Il était doué de nombreux talents (musique ; langues…)

Prions pour le repos de son âme et pour sa famille.Fraternellement en la Trinité.

 

Nous venons d’apprendre que notre frère Nicolas Vandenbossche, religieux de notre province, vient d’entrer dans la paix du Christ. Il est décédé le 25 mars 2021, à l’hôpital de Toulouse.

Nicolas est né à Compiègne le 17 mai 1966, fils de Claude Henry Vandenbossche et d’Annie Sergent. Après des études en Mathématique-Physique et en Sciences de l’Industrie et un long engagement dans le scoutisme, il entre au noviciat de l’Ordre de la Très Sainte Trinité à Cerfroid en octobre 1988. Il fait profession en l’église de Chézy en Orxois le 24 septembre 1989, puis rejoindra la communauté de Villa Molitor à Paris pour entamer ses études de Philosophie et de Théologie auprès du Centre Sèvres, établissement tenu par la Compagnie de Jésus. Il fait profession solennelle le 20 mai 1993 toujours en la même église de Chézy en Orxois et sera ordonné diacre par Monseigneur Georges Pontier à Faucon de Barcelonnette le 1er août 1993. Il entamera des études à l’Institut supérieur de Liturgie de l’Institut Catholique de Paris. Il est ordonné prêtre en la cathédrale de Noyon par Monseigneur Daniel Labille le 29 mai 1994.

Dès lors, Nicolas commence à travailler comme permanent à l’antenne Saint Leu Saint Gilles de l’association Aux Captifs la libération de 1994 à 1997. Il rejoint la communauté de Cerfroid et exercera son ministère pastoral comme vicaire et comme curé de la paroisse Saint Félix de Valois (1997-2004). Il succède au frère Thierry en 2001 comme ministre de la Maison de Cerfroid et comme aumônier du centre pénitentiaire de Château Thierry.

En septembre 2004, il rejoint la communauté au Caire où après deux années de formation à l’Institut de langue arabe et d’islamologie Dar Comboni, il prend la responsabilité du Centre de réfugiés soudanais Sainte Josephine Bakhita de 2006 à 2008. C’est en 2008, qu’il rentre en France et rejoint la Maison Saint Jean de Matha à Faucon de Barcelonnette. Il succède au frère Bernard Marie Geffroy comme curé de la paroisse Saint Leu Saint Gilles à Paris à compter du 1er septembre 2012, charge qu’il occupera jusqu’à la fin de son mandat le 31 août 2018. Le 2 mai 2017, il est nommé par François Hollande, Président de la République française, chevalier de l’Ordre du Mérite.

En 2018, il demande une année hors maison qu’il obtiendra pour suivre une formation. Il habitera ces derniers mois à Pau, près de Lourdes.

Les funérailles sont prévues le 1er avril, Jeudi Saint, jour de l’institution de l’Eucharistie et du Sacerdoce, dans la stricte intimité du cercle familial.

Nous recommandons notre frère Nicolas à la miséricorde de Dieu Trinité trois fois Saint.

Fr. Thierry Knecht, O.SS.T.