Vie de la congrégation des soeurs de la Sainte Trinité

06/07/2020

Entrée dans la Maison du Père, Sr Marie André CARROT

Sœur Marie André CARROT

Est entrée dans la joie de Dieu Trinité

Le 4 juillet 2020 à Annonay

 

Née le 15 avril 1927 à St Pal de Mons en Haute Loire.

Elle a fait profession le 9 mars 1951 à Valence.

 

Notre Sœur Marie André a débuté sa vie religieuse à Lyon.

Elle s’occupait jour et nuit des enfants durant l’année scolaire et partait avec eux en colonie de vacances. Elle a été directrice de l’école de la Providence pendant 13 ans. Ses qualités de dévouement, de droiture et de patience ont marqué les sœurs qui ont œuvré avec elle.

Enseignante aussi au Gabon pendant 40 ans avec un cœur missionnaire. A Mouila, elle est restée 12 ans comme professeur de mathématiques, très appréciée de ses élèves.

 

En 1974, elle est envoyée à Mimongo, avec Sr Anne-Thérèse pour fonder une nouvelle communauté au Gabon. Son apostolat était d’aller dans les villages isolés et tout au long de la route de s’arrêter pour faire la catéchèse lorsqu’il y avait une école. La catéchèse commençait avec les adultes et ensuite les enfants. Puis à M’Bigou, à la suite des Sœurs du Rosaire, elle a continué l’évangélisation par la catéchèse à la paroisse en remplaçant souvent le Père parti en tournées. Ceci, pendant de nombreuses années. Les villageois appréciaient beaucoup sa présence et sa gaieté.

Ensuite, c’est à Libreville qu’elle a été appelée pour ouvrir une nouvelle communauté. Elle avait le don des commencements, la pauvreté et le travail ne la rebutaient pas. Toujours prête à aller de l’avant malgré les difficultés. Tout le monde reconnaissait en elle son âme missionnaire. La vie de prière de la communauté, permettait aux sœurs d’être ensemble tournées vers les autres.

Une sœur missionnaire s’exprime : « Quelle belle religieuse ! J’ai eu la chance de partager avec elle mes premières années dans la mission, au Gabon au Collège “ Val Marie”. Une vraie missionnaire toute donnée aux internes du Collège. Un excellent professeur de mathématiques. Toujours de bonne humeur mais ferme dans l’éducation des filles. Des anciennes continuent de lui téléphoner une fois par mois pour avoir de ses nouvelles et ensuite elle me téléphonait. Quelle fidélité ! Elle savait accueillir les taquineries avec bonne humeur. Femme priante, le chapelet à la main, elle arpentait la route jusqu’à la statue de Notre Dame. Elle avait des réunions avec les Ames Vaillantes marchant à pied jusqu’à la Paroisse et visitait le Camp des lépreux. Elle a appris la langue d’une tribu pour pouvoir être plus près des gens.

Merci Seigneur pour avoir pu partager la Mission avec une Religieuse Trinitaire de son envergure. Merci, Sr Marie Andrée, pour le témoignage de ta vie et tout ce que tu m’as appris. »

Rentrée en France, elle est envoyée à Mazargues pour divers services ; ensuite à Lyon avant de partir à Annonay en 2019.

Avec sa foi inébranlable, elle a rejoint Dieu Trinité dans la Paix et continue sa mission pour le peuple de Dieu. Elle veille sur les missions.

Nous prions pour elle et nous nous unissons à la communauté d’Annonay.