Vie de la congrégation des soeurs de la Sainte Trinité

25/03/2022

Entrée dans la Maison du Père Sr Marie Albert PION

Sœur Marie Albert PION est entrée dans la joie de Dieu Trinité le 23 mars 2022 à Annonay.

Née le 1er mars 1924 à Bossieu en Isère, elle a fait profession le 12 août 1945 à Valence.

Sr Marie Albert a connu très jeune l’épreuve en perdant sa maman. Ce sont ses grands-parents qui l’ont élevée.  Elle n’avait qu’une sœur et ses neveux et nièces l’ont bien entourée jusqu’au bout. Elle a passé son enfance près de son oncle prêtre qui probablement l’a accompagnée petit à petit dans sa vocation religieuse.

Depuis sa profession temporaire, elle était au service de l’enseignement en Algérie à Relizane entre autres comme professeur de mathématiques et en France. Elle a été responsable des écoles à Lyon, Marseille-Sainte Marthe pendant des années. Elle est restée en contact avec ses élèves jusqu’à aujourd’hui !!! Régionale à Oran entre 1968 et 1976, elle a été ensuite conseillère générale et secrétaire au Généralat en 1976.

A partir de 1980, elle a été responsable des communautés de Misserghin près d’Oran, Grasse, Marseille Margalhan, Le Grand Lemps, Marseille Plateau et Lyon avant de venir à Annonay.

Sr Marie Albert laisse le souvenir d’une sœur qui avait le sens de l’organisation, délicate et attentive à ce qu’on lui disait. Très religieuse, elle savait parler de Dieu avec simplicité et une profonde humanité. Ses élèves et les adultes qu’elle accueillait à Lyon et ailleurs l’aimaient beaucoup et n’hésitaient pas à lui faire des confidences. Plusieurs sont restées en relation avec elles jusqu’au bout. Très droite, elle n’hésitait pas à mettre les choses au point si cela ne lui paraissait pas très clair. Par son ouverture au monde et à la vie de la Congrégation, les personnes qui la côtoyaient l’appréciaient beaucoup.

Une sœur témoigne : « Notre chère Sœur Marie Albert a été et sera toujours une référence dans ma vie. Une personne de prière, de foi profonde, d’une grande sagesse, d’un dialogue franc. Son ouverture, son accueil, sa fraternité, son désir de communion et d’unité ont créé des liens très forts entre nos communautés d’Algérie et enrichi notre vie communautaire et notre appartenance à la Congrégation. Merci, Sr Marie Albert, pour l’héritage que tu nous laisses et qui nous aidera à marcher, comme tu l’as fait, sur le chemin nommé Jésus. »

Acceptant avec lucidité sa situation de santé et de vieillissement, elle est arrivée à Annonay en 2011. Sa gaité et son humour mettaient de l’ambiance.

Chère Sr Marie Albert, maintenant, vous êtes dans la béatitude avec Dieu Trinité dans la joie de contempler Celui que vous receviez chaque jour dans le sacrement eucharistique.