Troisième Dimanche de Carême

Commentaire de l’Evangile du dimanche 11 Mars 2012
{{Jean, 2 (13-25)}}

Jésus entame sa montée vers la fête de Pâque, lui aussi se prépare, comme ceux et celles qui viennent au temple pour acheter les victuailles pour le repas pascal, mais pas tout a fait quand même, nous le savons bien.

La violence de son geste, en expulsant les vendeurs du temple, montre bien que Jésus ne situe pas au même niveau sa relation au sacré.

Le temple est pour lui le lieu privilégié de sa relation au Père, et quelques jours plus tard ce temple de pierre « deviendra » le corps même de Jésus ressuscité : passage obligé de la relation à Dieu.

Mais Jésus est face à l’incompréhension.

Et nous ? Où en sommes nous de notre foi en ce corps du Christ qui est l’Eglise ?