Témoignages : Une vie consacrée

« Si c’était à refaire, je prendrais sans hésiter le même chemin ».
« La vocation est un choix qu’on renouvelle chaque jour. »

« Je ne regrette pas d’avoir donné ma vie et de travailler au service de Dieu. C’est l’amour qui fait tout. »

« Pour moi, la vie religieuse est source de joie et de liberté intérieure, elle conduit à un authentique épanouissement de la personne. »

« Le oui plein de confiance qu’on Lui dit aujourd’hui prépare le oui de demain, et ainsi de suite : grâce à quoi il nous conduit sur des chemins qu’on n’imaginait absolument pas. »

« Mon premier appel ? Donner ma vie au Seigneur pour Le faire connaître et aimer à travers l’enseignement et l’éducation des enfants.

« J’essaie d’être fidèle, aimante, dans le moment présent. »

« 40 ans après, je suis toujours dans l’émerveillement et l’action de grâce pour ce don inouï ! »

« (…) J’ai découvert que j’étais personnellement aimée de Dieu, aimée intensément…. ».

« Cet amour de préférence, ne me plaçait pas au-dessus des autres, ne m’isolait pas des autres. Au contraire, il me faisait comprendre toute la profondeur de l’amour de Dieu pour chaque être humain. »

« … Dieu était là, proche de moi, en moi ! J’ai compris qu’Il veillait sur moi ; J’ai compris que c’était quelqu’un sur qui je pouvais compter. »

« Les épreuves existent mais elles font grandir. »

« J’ai décidé de choisir la confiance. »

« Au fil des ans, je fais une découverte de plus en plus profonde de Dieu, des autres et de moi-même. »

« L’appel est un Don de Dieu, un cadeau !. »

« Je sens confusément que le bonheur se trouve dans la fidélité. » « C’est vrai, la vie religieuse exige des renoncements. »

« Pour moi, l’important est de mettre et de remettre Dieu à la première place ».

« Pour moi, l’oraison est très importante, l’oraison quotidienne où je rencontre personnellement le Christ dans sa Parole. L’Eucharistie est au centre de ma vie ».

« C’est Dieu qui est la source de l’amour. Et quand on est habité et présent à l’amour de Dieu, on devient capapble d’aimer avec un cœur libre, généreux et simple ».

« Le critère pour y voir clair ? Est-ce que ça m’ouvre le cœur ? Est-ce que ça change ma relation aux autres ? »

« La relation à Dieu commence par un appel et devient apprentissage d’une présence. C’est aussi une découverte progressive du Christ comme personne. »

Portrait de Religieuse

Portrait de Soeur Marie-Judith
Religieuse Trinitaire de Valence, diffusé sur KTO le 30 avril 2012