Tableaux sur la confrérie de la Sainte Trinité à l’Église Saint-Gilles à Bruges

Lors de notre rencontre avec les Chefs d’Etablissements d’Octobre 2015, nous avons eu le bonheur d’admirer, en l’Église Saint-Gilles à Bruges, une série de peintures des années 1777-1783 ayant trait à l’Ordre de la Sainte Trinité.

Voici un bref historique de l’église Saint Gilles : ancienne petite église gothique construite en 1274, elle était à l’origine située hors des murs de la ville. Rejointe par la croissance de celle-ci, elle a été transformée en église-halle dominée par sa tour de 70 m de haut, achevée au XVIIIsiècle. Elle contient quatre tableaux intéressants (1774) de Jan Garemijn, représentant des épisodes de l’histoire de l’ancienne archiconfrérie des frères de la Trinité qui se voua au rachat des esclaves. C’est ici que reposent plusieurs grands artistes brugeois, dont Memling et Pourbus. Elle contient d’ailleurs un retable peint par Pierre Pourbus. L’église Saint-Gilles est la seule église de Bruges qui possède un clocher avec horloge. La restauration effectuée à la fin du 19ème siècle a donné à l’intérieur un aspect néogothique.