Semaine du 8 au 15 juin 2014

Chaque début de semaine, vous pouvez trouver dans cette rubrique les principales actualités du monde.

MONDE

Pakistan :

Les forces militaires de Karachi ont annoncé le 9 juin avoir repris le contrôle de l’aéroport après un assaut des talibans ; les affrontements ont fait 24 morts dont 10 assaillants et les affrontements se sont poursuivis.

Irak :

« L’État islamique et au Levant » (EIIL) s’est emparé le 10 juin de Mossoul, la deuxième ville du pays que 500 000 personnes auraient quittée ; les djihadistes y font désormais la loi et ont commencé à marcher sur Bagdad. L’aviation irakienne a bombardé un de leurs convois le 12 juin ; des frappes américaines étaient également envisagées tandis que le Pentagone déployait un porte-avions dans le golfe Persique. Par ailleurs, Téhéran a envoyé chez son allié irakien plusieurs unités des gardiens de la révolution. Depuis la première intervention américaine en Irak, 90% de la communauté chrétienne du pays aurait pratiquement disparu.

Iran :

Pour la première fois, des représentants américains et iraniens se sont rencontrés les 9 et 10 juin à Genève pour discuter du programme nucléaire iranien.

Ukraine :

Un avion militaire ukrainien a été abattu par des insurgés pro-russes le 14 juin dans l’est du pays, faisant 49 morts. Cette attaque risque de mettre à mal la détente amorcée entre le nouveau président Porochenko et Vladimir Poutine ; François Hollande et Angela Merkel ont d’ailleurs exprimé leur grave préoccupation face à la poursuite des combats. L’Ukraine attendait cependant ce 14 juin l’arrivée de délégations russes et de la Communauté européenne pour reprendre les négociations sur le prix du gaz naturel.

Afghanistan :

Les électeurs ont déjoué le 14 juin les pronostics les plus pessimistes : le second tour de la présidentielle s’est déroulé selon la Constitution avec un taux de participation de l’ordre de 60% malgré quelque 150 attentats !

FRANCE

Politique :

La présidente du groupe UMP au Conseil de Paris, Nathalie Kosciusko-Morizet, a souhaité le 10 juin la vente du siège du parti et son changement de nom. Cependant, le bureau politique a décidé le même jour à l’unanimité de confier à Luc Chatel l’administration du parti jusqu’au Congrès prévu à l’automne sous l’autorité du triumvirat Fillon – Juppé – Raffarin. Les députés PS « frondeurs » ont dévoilé le 9 juin des propositions fiscales et sociales qui divergent de celles du gouvernement dans son budget rectificatif ; ils préconisent une relance de la consommation par un soutien de 16 milliards au pouvoir d’achat des ménages et la création de taux réduits de CSG pour les classes moyennes et populaires. Le Premier ministre a mis en garde le 14 juin contre la qualification du FN au second tour de la prochaine présidentielle, avec pour conséquence la « disparition » de la gauche

Climat :

32 départements étaient encore placés en « vigilance orages » le 9 juin après une première vague accompagnée de grêle ayant entraîné de nombreux dégâts matériels en Ile-de-France. Le 14 juin, c’était de nouveau le tour du sud-est en raison des risques d’orages et d’inondations…. 25 000 délégués sont attendus à Paris fin 2015 pour la Conférence de l’ONU sur le climat ; 195 pays devraient y signer un accord pour limiter le réchauffement climatique.

Énergie :

La ministre de l’Écologie, Ségolène Royal, a maintenu le 9 juin le calendrier initial concernant l’examen du projet de loi sur la transition énergétique, alors que le gouvernement avait annoncé un report au printemps 2015 ; deux questions restent en effet en débat : la première vise la gouvernance de la politique nucléaire qui dépend de l’Autorité de sûreté et d’EDF ; le second touche au financement de la transition évalué au départ entre 10 et 20 milliards d’euros pour rénover les bâtiments et les infrastructures de transport et développer les énergies renouvelables.

Télécoms :

Orange et Free seraient sur les rangs pour racheter Bouygues Télécom ; le retour à trois opérateurs télécoms en France au lieu de quatre (avec SFR) éviterait, selon le ministre Arnaud Montebourg, une concurrence néfaste en termes d’investissements et d’emploi. Faute d’accord, Bouygues pourrait supprimer 1 800 postes sur 9 000.

Justice :

Les juges du pôle financier de Paris ont signé le 12 juin l’ordonnance renvoyant devant le tribunal correctionnel les principaux protagonistes de l’affaire Karachi ; celle-ci concerne notamment le financement de la campagne présidentielle d’Edouard Balladur en 1995.

Parcs naturels :

La Ministre de l’Écologie a signé le 8 juin le décret portant création du parc naturel marin du bassin d’Arcachon ; c’est le sixième parc marin créé depuis 2007 ; la ministre s’est engagée à atteindre les 10 parcs marins dans quelques années.

Bac :

Avec l’approche du baccalauréat, le stress augmente dans certaines familles (et dans les médias ?) au point de nuire à la préparation des candidats. Le projet de suppression de cet examen coûteux revient à l’ordre du jour. Dans l ’immédiat, le démarrage de la session pourrait être menacé le 16 juin par la grève des transports ; le ministère de l’Éducation a prévu que les candidats arrivant avec une heure de retard pourraient composer une heure de plus.

Permis auto :

Le ministère de l’Intérieur a annoncé le 13 juin le recours à des centres agréés pour prendre en charge la partie théorique des examens du permis de conduire afin d’en réduire les délais d’attente.

Incendie :

Un garçon de 12 ans a reconnu avoir mis le feu dans l’immeuble d’Aubervillers dont la destruction a fait deux morts le 7 juin ; il a fait l’objet d’une mesure de placement.

Euthanasie :

Le procès de l’ancien urgentiste Nicolas Bonnemaison s’est ouvert le 11 juin devant les assises des Pyrénées atlantiques ; il est accusé d’avoir empoisonné sept patients en fin de vie.

Défense des droits :

François Hollande a proposé le 11 juin Jacques Toubon (proche de Jacques Chirac) comme Défenseur des droits et Adeline Hazan, ex-maire de Reims, (proche de Martine Aubry) comme Contrôleur Général des prisons. Le choix de Jacques Toubon est cependant contesté à gauche !

Immobilier :

L’encadrement des loyers et leur garantie universelle prévus par la loi Duflot pourraient rester lettre morte dans plusieurs grandes villes et les frais d’agence pour les locataires y être plus élevés ; selon le gouvernement, le coût de ces réformes serait trop élevé.

Emplois à domicile :

Les chiffres de l’emploi à domicile étant en forte chute, le gouvernement envisage une baisse des cotisations sociales pour les particuliers employeurs.