Semaine du 10 au 17 novembre 2013

MONDE

Philippines :

L’aide internationale peine encore à arriver dans les zones dévastées par le typhon Haiyan ; les plus attendus sont les médecins et les secouristes, ainsi que l’eau et les vivres. Les États-Unis qui ont déjà envoyé des dizaines de marines, ont détourné un porte-avions avec 5 000 hommes et plus de 80 hélicoptères à bord. Un premier bilan en provenance des zones sinistrées faisait état le 12 novembre de 2 500 morts ; mais l’ONU en annonce 4 500.

Somalie :

Après les Philippines, mais sans commune mesure avec le typhon Haiyan, une tempête a dévasté le nord-est de la Somalie, faisant 100 morts au cours du week-end du 11 novembre.

Europe :

La commission de Bruxelles a ouvert le 13 novembre une enquête sur les excédents commerciaux de l’Allemagne qui dépassent 6% de son PIB. Elle a validé le 15 novembre le projet de budget de la France pour 2014, tout en jugeant les économies insuffisantes et le risque de dérapage sérieux.

Chine :

Les dirigeants chinois ont annoncé le 13 novembre une série de réformes qui fixe le cap pour les dix ans à venir et dans lesquelles le marché aura un rôle décisif.

Nigéria :

Un prêtre français originaire de la paroisse de Sceaux a été enlevé au Cameroun, à la frontière du Nigéria, dans la nuit du 13 au 14 novembre ; le parquet de Paris a ouvert une enquête pour enlèvement et séquestration. En revanche, l’otage français Francis Collomb, enlevé en décembre 2012, a réussi à s’évader le 16 novembre à l’occasion d’une opération de l’armée nigériane.

Proche-Orient :

Le président français s’est rendu le 17 novembre en Israël et dans les territoires palestiniens pour une visite de deux jours. La visite en Israël a été facilitée par la fermeté de la France sur le dossier iranien ; des signatures de contrats étaient attendus avec la SNCF et EDF.

FRANCE

Politique :

Les cérémonies du 11 novembre ont été perturbées par des manifestants « liés à l’extrême-droite » selon Manuel Valls ; 73 personnes ont été interpellées ; le FN a dénoncé des arrestations arbitraires. Dans une note de synthèse datée du 25 octobre et révélée le 14 novembre, les préfets ont alerté le gouvernement sur l’état de colère et d’exaspération de la société française.

Révolte fiscale :

La révolte bretonne des « Bonnets rouges » s’est propagée dans le pays avec la destruction de nombreux radars automatiques ; au prix moyen de 30 000 euros par appareil, ces destructions dépassaient le million d’euros début novembre. La fédération des routiers OTRE a appelé à un grand rassemblement le 16 novembre contre l’Écotax pour lequel elle comptait sur plus de 2 000 camions dans toute la France. De leur côté les « Bonnets rouges » ont annoncé une manifestation le 30 novembre à Carhaix (Finistère) ouverte à tous ceux qui veulent « vivre, décider et travailler en Bretagne ». Les députés du Front de gauche ont appelé les Français à manifester le 1er décembre pour une fiscalité juste et contre la hausse de la TVA prévue au budget 2014.

Inégalités :

Selon l’INSEE, en 2012, l’augmentation des impôts a réduit de moitié les écarts de richesse ; la hausse de l’impôt sur le revenu a été supportée à hauteur de 30% par les classes moyennes. Selon un sondage RTL-Harris publié le 17 novembre, 25% des Français seraient tentés de frauder le fisc, s’ils en avaient l’occasion.

Littérature :

Le prix Médicis est revenu le 12 novembre à Marie Darrieusseq pour son roman « Il faut beaucoup aimer les hommes ». Le 26ème prix Goncourt des lycéens a été attribué le 14 novembre à l’écrivain Sorj Chalandon pour « Le quatrième mur ».

Ecole :

Une série de grèves et de manifestations ont eu lieu entre le 12 et le 20 novembre contre la réforme des rythmes scolaires ; une cinquantaine de communes prônent le boycott de la réforme. La grève qui a été suivie par 23% des professeurs des écoles au niveau national, l’a été à 41% dans la capitale. En dépit de ces oppositions, le Premier Ministre a réaffirmé le 15 novembre que la réforme serait faite !

Chômage :

Le président de la République a reçu le 12 novembre ses homologues européens, dont la Chancelière allemande, pour un deuxième sommet consacré à la lutte contre le chômage des jeunes en Europe ; environ 7,5 millions de jeunes entre 15 et 24 ans sont sans emploi ou sans formation.

Emplois à domicile :

Les charges sur les emplois à domicile ont augmenté de 12% en trois ans, provoquant un accroissement du travail au noir ; selon la Fédération des particuliers employeurs, les services à domicile pourraient perdre plus de 60 000 emplois en 2013.

Résistance économique :

Embarrassé par la contestation bretonne et la multiplication des plans de restructuration d’entreprises, le gouvernement a annoncé le 13 novembre l’adoption d’un plan de « résistance économique » en vue de venir en aide aux entreprises en difficulté : réactivation du Fonds de développement économique et social, intervention de la Banque publique d’investissement…..

Terrorisme et violences :

On a appris que quatre hommes avaient été interpellés le 12 novembre dans le Val de Marne dans le cadre du démantèlement d’une filière djihadiste vers la Syrie. Trois jeunes ont été écroués le 16 novembre après une opération de contrôle de la brigade anti-criminalité durant laquelle le préfet de Haute-Savoie a été agressé.

Montagne :

Un téléphérique hors service avec des conditions météo défavorables a bloqué depuis le 11 novembre un groupe de techniciens à l’observatoire du Pic du Midi. Football : Battue par l’Ukraine (2 à 0) le 15 novembre à Kiev, l’équipe de France a peu de chances de participer au Mondial 2014 au Brésil.