Réflexion pour le 3 Avril 2016

Deuxième dimanche de Pâques

Dimanche de la miséricorde

Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean 20 (19-31)

Les disciples sont doublement verrouillés, ils sont enfermés dans une pièce et dans leur peur. Jésus vient toutes portes closes et leur souhaite la paix. Voilà que la présence de Jésus illumine l’endroit où ils se trouvent, désormais place à la joie et à la stupeur !

Jésus est vivant comme Il l’avait promis. Or, Thomas manque à l’appel, c’est alors que Jésus revient pour lui, exprès on pourrait dire ! Survient alors une des plus belles professions de foi : « mon Seigneur et mon Dieu ! « Avec Thomas redisons notre foi en Jésus ressuscité ».

Le Seigneur est vivant, alleluia , alleluia !