Réflexion pour le 18 Septembre 2016

25ème dimanche du temps ordinaire

Évangile de Jésus-Christ selon Saint Luc 16 (1-13)

Cette longue parabole nous décrit un gérant malhonnête sans scrupules. Pour Jésus, le rapport à l’argent est important, il ne doit pas empiéter sur notre relation à Dieu. »On ne peut servir Dieu et l’argent ». Il convient donc de choisir. On dit souvent que si l’argent ne fait pas le bonheur, il y contribue. C’est vrai, mais il ne doit pas avoir la première place.Il convient de rester libre par rapport à lui.

Quelle est la place que nous accordons à l’argent dans notre vie ?

Nous pouvons nous interroger en étant sûrs de la tendresse et de la miséricorde de Dieu.