Réflexion pour le 11 Septembre 2016

24ème dimanche du temps ordinaire

Évangile de Jésus-Christ selon Saint Luc 15 (1-32)

Nous connaissons bien cet Évangile du fils prodigue. Pourtant, Il est toujours nouveau. Le visage de Dieu qui y apparaît est plein de douceur et de tendresse ; un Dieu qui nous guette toujours, qui nous attend , quelque soit le chemin que nous prenons. Dieu est sans cesse pour nous, avec nous. Son amour nous conduit, nous attire.

Laissons-nous donc aimer par Dieu qui ne demande que ça. Laissons-Le nous prendre dans ses bras de miséricorde et de tendresse.