Quatrième dimanche de l’Avent

Commentaire de l’Evangile du dimanche 18 décembre 2011
{{Luc,1 (26-38)}}

Dans cet Evangile, nous pouvons encore admirer la grâce et la noblesse de Dieu,
sa délicatesse et sa prévenance pour appeler la Vierge Marie à enfanter le Sauveur.

Pas de contrainte, mais un appel à la liberté personnelle.

Le désir de Dieu rejoint le cœur pur d’une jeune fille, qui accepte de se livrer à son projet d’Amour.

Nous aussi, nous sommes invités à nous donner au désir de Dieu, afin qu’advienne le Seigneur dans notre monde, en nous et autour de nous.