Prier, c’est libérer …

31/01/2018

Réflexion pour le 4 Février 2018

5ème dimanche du temps ordinaire

Évangile de Jésus-Christ selon Saint Marc 1 (29-39)

Jésus se rend dans la maison de Simon et d’André. Une parente de Pierre est malade, c’est sa belle mère. On suppose donc que Pierre était marié, qu’il avait une épouse. Voilà notre texte bien campé dans le réel de la vie quotidienne. Jésus passe, entre, se fait proche de la malade et de la famille de Pierre, mais son coeur s’élargit, on lui apporte d’autres malades et parmi eux, on le reconnait fils de Dieu. La divinité de Jésus s’approche de nos misères, de nos pauvretés. Jésus vient nous toucher, nous guérir spécialement là ou nous sommes le plus blessés. Que c’est beau de voir Jésus s’approcher de nos faiblesses pour les guérir…