Noël interdit

Noël interdit

Le ministre des Affaires de la religion de la Somalie, cheikh Mohamed Kheyrow a émis une interdiction des festivités de Noël et du Nouvel An, affirmant que ces fêtes n’avaient « rien à voir avec l’Islam ». « C’est une question de foi , les préceptes de la religion chrétienne, les symboles comme la croix, les bougies allumées et les chants religieux agissent contre la foi islamique », a t-il martelé. Il a ajouté avoir envoyé des lettres à la police, aux services des renseignements et de la sécurité nationale de la capitale Mogadiscio, dénonçant toute célébration chrétienne en lien avec Noël.

Dans la plus grande confidentialité, les chrétiens ont cependant maintenu leurs plans en célébrant la naissance de Jésus, leur Sauveur, dans les maisons et les églises, lieux souterrains. «Mais l’interdiction de fêter Noël est un élément supplémentaire dans la discrimination dont les chrétiens font l’objet dans ce pays. Si pendant la Nuit de la Nativité un chrétien avait été dénoncé, nous aurions pu assister à des arrestations massives, des emprisonnements et peut-être même des exécutions », a déclaré un chrétien somalien sous couvert d’anonymat.