Les Trinitaires, en première ligne contre l’esclavage

A la Une de Radio Vatican lundi 8 février 2016 ‏

(RV) Entretien – Ce lundi 8 février, mémoire liturgique de Sainte Joséphine Bakhita, ancienne esclave soudanaise devenue sainte, l’Église célèbre pour la deuxième année consécutive une Journée internationale de prière et de réflexion contre le trafic des êtres humains. Cette journée est organisée par le Conseil pontifical pour la pastorale des migrants et des personnes en déplacement, par le Conseil pontifical Justice et Paix et par l’Union internationale des supérieures générales et des supérieurs généraux.

Parmi les ordres religieux engagés dans la lutte contre la traite humaine et l’esclavage en particulier, figure l’ordre des Trinitaires, ou ordre de la Très Sainte Trinité et des captifs, un ordre fondé au XIIème siècle à l’origine pour racheter les chrétiens captifs des Maures. Les Trinitaires œuvrent toujours pour la libération des esclaves et la défense des chrétiens persécutés. Le père Thierry Knecht est premier conseiller de l’Ordre de la Très Sainte Trinité. Il nous explique en quoi consiste cette mission

(OB-CS)