La question des migrants abordée par les religieuses

Les supérieures majeures de  France viennent de se réunir à Paris autour de la question des migrants. Le résultat de l’enquête effectuée auprès des congrégations a donné un bel aperçu de ce qu’elles font car 73% d’entre elles sont impliquées d’une manière ou d’une autre dans l’accueil des migrants en France.

Les engagements sont très variés : aide au logement, aide financière et surtout aide à l’intégration. Les sœurs travaillent avec une multitudes d’associations ecclésiales, non confessionnelles ou internationales.
Les congrégations continuent à mettre en place des projets inter-congrégations et à développer des initiatives pour aider à l’intégration.
Témoigner de ce que vivent les migrants est aussi une manière de lutter contre les préjugés.

Cette rencontre a aussi permis la d’approfondir ce qui se fait contre le trafic d’êtres humains surtout des femmes .
Il a été annoncé durant cette réunion que l’Union Internationale des Supérieures Générales souhaite mettre en réseau les congrégations et les sœurs qui travaillent auprès des migrants et les soutenir dans les nouvelles initiatives.