Vie de la congrégation des soeurs de la Sainte Trinité

06/02/2019

Entrée dans la Maison du Père Sr Claire Faurie

Vient d’entrer dans la joie de Dieu Trinité le 02 février 2019 à Forcalquier.

 

Née  le 18 avril 1928 à Monestier en Ardèche.

Baptisée le 29 avril 1928 sous le nom de Marie Louise, elle a fait profession le 06 mars 1949 à Valence.

Sr Claire, la troisième de 9 enfants, a perdu sa maman à l’âge de 10 ans. Grande a été sa souffrance. Elle est accueillie alors comme pensionnaire à la Providence de la Croix Rousse.

Elle est envoyée, comme cuisinière à l’hôpital d’Embrun. Vingt ans après, le maire se souvenait encore de sa gentillesse et de son dévouement.

En 1970, elle part à Lausanne où elle sera chef de cuisine de la Clinique Bois-Cerf. Il lui a fallu beaucoup de compétence, de savoir-faire, d’autorité, de patience pour remplir cette difficile mission. En communauté, Sr Claire était très fraternelle et elle savait mettre de la joie. Pleine d’humour, elle aimait  beaucoup rire et faire des farces.

En 1988, elle est partie en mission à Madagascar pour s’occuper des « Petits Paulins ». Cela a été la plus grande joie de sa vie. Elle s’occupait d’eux avec beaucoup d’amour et de tendresse. Elle savait ce que voulait dire « ne pas avoir de Maman ». Elle aimait beaucoup les enfants. Nos sœurs malgaches savaient lui montrer toute leur reconnaissance. Elles appréciaient aussi sa bonté, sa joie, sa disponibilité, sa présence, son égalité d’humeur. S’il fallait définir Sr Claire par un seul mot ce serait la JOIE. Elle arrivera en 2006 à Forcalquier et pensera tous les jours à « ses petits. » Elle les gardera dans son cœur et sa prière. Elle voulait toujours repartir à Madagascar mais restera joyeuse et pleine d’humour.

Sr Claire avait cette joie intérieure nourrie de la Présence de Jésus et voulait la transmettre aux autres. La Vierge Marie était réellement sa Maman du ciel, qu’elle priait avec AMOUR. Tout le personnel appréciait Sr Claire.

Elle va leur manquer. Chacune a son secret avec elle.

Maintenant, elle est dans la JOIE de DIEU. Alléluia !