Éditorial Octobre 2014

« Se libérer pour un monde plus fraternel ! »

                                                                            Chers amis,

                        Ce premier éditorial de l’année me permet de vous partager les événements qui ont marqué notre congrégation depuis quelques mois :

Fin juillet, 43 sœurs se retrouvaient à Lourdes pour 12 jours d’Assemblée Générale. Un temps fort qui nous a fait prendre conscience de la vitalité de nos diverses régions ainsi que de l’internationalité croissante de notre Congrégation. Elle nous oblige à des déplacements mais elle est source d’une grande richesse dont nous ne pouvons que nous réjouir !

Cette internationalité s’accroit encore car au mois de mai dernier, deux de nos sœurs de Corée sont parties au Viêt Nam en vue d’y préparer une fondation. Lors de mon récent voyage en Asie (Chine et Viêt Nam), j’ai été surprise par une belle jeunesse, très ouverte à Dieu et désireuse de Le servir. Et en effet, deux jeunes vietnamiennes viennent d’arriver en France et deux autres aux Philippines pour débuter leur formation.

             Depuis le mois de juin, nous avons eu aussi des professions temporaires et perpétuelles au Congo, à Madagascar et en France et prochainement encore en Colombie et à Marseille avec l’engagement de sœurs du Kenya, bien que nous n’y soyons pas implantées. Rien n’arrête l’appel du Seigneur !

 A ce propos, vous savez peut-être que le 21 novembre prochain, nous entrerons dans l’année de la Vie Consacrée. N’ayez pas peur de nous questionner sur ce qui fait notre vie. Bien souvent, nous nous croisons, nous nous parlons, nous travaillons ensemble et pourtant, la vie religieuse reste mal connue. Ne laissons donc pas passer cette belle occasion de mieux nous connaître pour mieux nous comprendre et donc mieux collaborer. Nous comptons sur votre soutien pour tous les projets engagés par les sœurs trinitaires.

 En 2013-2014, notre thème d’année sur la Solidarité a eu un bel impact sur nos établissements, nos communautés, nos groupes de membres associés ainsi que sur tous nos bienfaiteurs et je tiens à vous remercier très chaleureusement pour votre généreuse fidélité.

Nous nous sommes « reconnus frères pour un monde solidaire », et notre réflexion nous a permis de découvrir que la fraternité va plus loin que la simple Solidarité. On peut être solidaire de quelqu’un qui nous est étranger, mais quand on est frère, on mange « tous à la même table » ! Nous allons donc aller plus loin en 2014-2015 et notre thème d’année sera :

« Se libérer pour un monde plus fraternel ! »

             En effet, nous désirons tous un monde plus fraternel, mais quand il faut le construire concrètement, des obstacles se dressent sur nos chemins. En réalité, nous ne pourrons parvenir à la Fraternité sans passer par la Libération. En commençant par nous libérer nous–mêmes ! Certes, nous n’avons plus de chaînes aux pieds, mais il y tant de petits esclavages qui, sans en avoir l’air, nous empoisonnent la vie.

Le premier pas à faire est de prendre conscience de ce qui nous ligote ou nous enferme et de repérer nos résistances. Puis, chercher ensemble des moyens de discerner, d’apprendre à dire non, de lutter contre nos peurs…, de changer ce qui doit l’être afin de devenir plus libres.

Or la liberté a un but ! On se libère pour aimer. Cela demande de s’ouvrir à l’Amour, c’est à dire à Dieu Lui-même. Mais nous Le mettons souvent de côté, hors de nos vies, bien enfoui sous nos préoccupations. Pour être vraiment fraternels, dans la durée, accueillons Celui-là seul qui nous libère et qui nous rend tous frères en faisant de nous ses enfants bien aimés. La Libération se situe aussi et d’abord à ce niveau.

 Je vous souhaite donc une excellente année de Libération pour un monde plus juste et fraternel ! Et je confie cette année scolaire à notre Père qui nous a faits frères et sœurs et qui nous veut libres.

                             Sr Bénédicte-Marie