Dans la tourmente…

L’Hôtel Dieu de Valence… sous la Révolution

revo-2Toute la période de 1789 à 1815 est liée à l’histoire de la Révolution française.

Mère Agnès Dubost, Supérieure de la communauté, la maintient pleinement dans son élan de don et de sacrifice.

En 1792, toutes les Congrégations sont dissoutes mais les Hospitalières peuvent rester à leur poste à titre individuel. Les  » Trinitaires  » resteront à leur poste à l’Hôtel Dieu, avec leur costume religieux !

Pendant toutes ces années, la communauté est en proie à la persécution. Mère Dubost transforme la chapelle en salle des malades, mais elle cache dans les combles des prêtres réfractaires, au péril de sa vie.

Jamais les secours religieux ne manqueront de sœurs, ni aux malades, ni aux chrétiens qui se glissent furtivement le soir à l’Hôtel Dieu. Persécutions, menaces, vexations se succèdent. Jamais aucune preuve ne viendra corroborer les soupçons.

Après la nuit…

meredubost-2-1c526Après cette période de souffrance, la vie recommence avec la liberté. Les vocations affluent.

Le 16 juillet 1810, par décret impérial, les trois communautés de Valence, Montélimar et Crest sont érigées en  » Congrégation des Religieuses Trinitaires de Valence « .

Le 13 septembre 1810, Mère Agnès Dubost est élue première Supérieure générale de la Congrégation.

Avec le nombre croissant de religieuses, la congrégation peut commencer à s’étendre au service des pauvres, des malades, des enfants et personnes en souffrance à travers de nombreuses communautés.

Jusqu’au bout… la Croix

Croix_trinitaire_plomb-2Mais les épreuves ne sont pas terminées pour Mère Agnès. Il est maintenant question de transférer les malades de l’Hôtel-Dieu à l’Hôpital général.

De quoi vivra la communauté qui n’a aucune ressource personnelle et quel sera leur apostolat ?

Mère Agnès Dubost réagit avec force et dignité.

En 1820, une Ordonnance de Louis XVIII fait don aux Religieuses Trinitaires des bâtiments de l’Hôtel Dieu, en dédommagement du tort qui leur a été fait. L’Hôtel Dieu devient la Maison des Religieuses Trinitaires.