commentaire pour le 2 Aout

18ème dimanche du temps ordinaire:

Evangile selon Saint Jean 6, (24-35)

La foule cherche Jésus pour être rassasiée, elle court après Lui pour être satisfaite. Mais Jésus lui propose une autre nourriture : « celle qui ne se perd pas mais qui se garde éternellement » ; cette nourriture c’est le Christ lui-même, pain vivant pour la vie du monde. Celui  qui découvre ce pain n’aura plus jamais faim.

Demandons la grâce de recevoir ce pain là.