Appel du Ministre de l’Ordre Trinitaire

hqdefaultChers frères et soeurs de la famille trinitaire,

Les nouvelles tragiques de la guerre civile qui sévit en Syrie et la montée des djihadistes radicaux en Irak et en Syrie où « des milliers de personnes, dont de nombreux chrétiens, sont chassés de leurs maisons d’une manière brutale, des enfants meurent de faim et de soif dans leur fuite, des femmes enlevées, des personnes massacrées…; où sévit toute sorte de violence»…(Pape François, Angélus du 10/08/2014), continuent à faire la une des médias. Le grand et interminable cri d’angoisse de nos frères et sœurs chrétiens persécutés retentit de partout. L’agonie de ceux qui pleurent pour la justice et la paix face aux atrocités inhumaines qu’ils subissent, perturbe ma conscience. Les chrétiens d’Irak et de Syrie attendent impatiemment de pouvoir souffler en toute liberté. Les communautés de notre famille trinitaire ont et continuent de répondre à ce cri avec une sensibilité vraiment trinitaire. La conscientisation et les moyens pris pour répondre à cette tragédie méritent d’être félicités et imités. J’invite chacun d’entre nous à intensifier son intérêt et à répondre selon ces possibilités à cette horrible persécution qui ne cesse de se propager et de s’aggraver. Chaque membre de la famille trinitaire – laïcs et consacrés – est appelé à répondre concrètement à ce drame. Je propose quelques pistes: – s’informer et sensibiliser d’autres au sort des chrétiens persécutés; – prier avec ferveur en plus de nos prières habituelles; – faire des sacrifices personnels, en famille ou en communauté; – porter le fruit de nos sacrifices concrets pour aider au soulagement et à la subsistance de ceux qui souffrent aujourd’hui la persécution pour leur attachement au Christ et sa conséquence qu’est l’exil. Allons de l’avant. Avec courage et générosité, comme membres de la famille trinitaire, continuons à être solidaires avec ceux qui souffrent pour leur foi au Christ et vivons ardemment notre foi. Partageons cette sensibilité avec tous ceux que nous rencontrons dans nos divers apostolats. Fraternellement, Rome, le 12 septembre 2014 fr. Jose Narlaly, O.SS.T. Ministre général