3ème Dimanche de l’Avent

Commentaire de l’Evangile du dimanche 16 décembre 2012

{{Lc 3,(10-18)}}

La figure de Saint Jean Baptiste est toujours là,
Mais elle n’est pas essentielle, car s’il est vrai que l’activité et le succès du Baptiste semblent êtres de mises, elles n’ont de sens que de montrer le Christ :

« Mais Il vient , Celui qui est plus puissant que moi »

Quelle parole !!
Nous pouvons nous en émerveiller

Le SEIGNEUR vient , non pas dans une puissance écrasante, mais bien dans une fragilité bouleversante.

C’est ce que nous allons bientôt contempler à Noël.