2ème dimanche du Temps Ordinaire

Commentaire de l’Evangile du dimanche 16 janvier 2011
{{Jn 1(29-34)}}

L’Evangile de ce jour nous présente Jésus sous les traits humbles de l’agneau de Dieu.

Un agneau représente le faiblesse et la douceur, la fragilité aussi.

Et pourtant Jésus est aussi Celui qui a la force d’enlever le péché du monde.

Notre Dieu est un mystère d’amour et de miséricorde, puissance et faiblesse mélangées.

Jean le précurseur reconnaît Jésus comme Celui qui possède l’Esprit du Seigneur
Il en a la certitude c’est bien Jésus le fils de Dieu.

A notre tour nous pouvons nous demander qui est Jésus pour nous.

Est–il vraiment pour nous le fils de Dieu ?