23ème Dimanche du Temps Ordinaire

Commentaire de l’Evangile du dimanche 9 septembre 2012
{{Marc,7 (31-37)}}

Les gestes de Jésus posés, si délicats sur la personne du sourd muet nous disent toutes ses prévenances et ses délicatesses pour les êtres fragiles et faibles….

Privé de relations c’est-à-dire de l’essentiel, des autres, et de tout l’Autre, de lui-même aussi, cette personne sourde muette va faire l’expérience du Christ qui vient la toucher dans toutes ses profondeurs blessées.

« Ouvre toi ! »

Un seul petit mot qui réhabilite l’être tout entier, dans une relation à soi, aux autres et à Dieu.

Jésus « soupira », émanation de son esprit divin qui vient recréer les zones d’ombre pour y faire naître la puissance de vie divine.

En ce jour, puissions nous nous aussi entendre la maître de la Vie par excellence nous dire :
« ouvre toi ! »