16ème dimanche du Temps Ordinaire

Commentaire de l’Evangile du dimanche 17 juillet 2011
{{Mat,13 (24-43)}}

La parabole de l’ivraie et du bon grain et celles de la graine de moutarde ou du levain dans la pâte, nous disent quelque chose de la qualité d’observation, de réflexion , de méditation de Jésus. En effet , Jésus parle de ce qu’il connaît, de ce qu’il a vu ou contemplé.

Cette femme qui enfouit du levain dans la pâte est peut être Marie
Ou une autre disciple Marthe de Béthanie par exemple…

Ce passage de l’Evangile nous dit quelque chose de la proximité de Jésus dans les évènements
Aux personnes…

Il nous révèle aussi que le Royaume de Dieu se cache dans des réalités quelconques parfois,
Discrètes mais bien réelles.

Dieu n’est pas dans les choses extraordinaires, mais bien dans l’ordinaire de nos vies.